Espaces de co-working : quel est l’état des lieux ?

Espaces de co-working : quel est l’état des lieux ?

Aussi jeune soit-il, le marché des espaces de co-working est en vogue depuis une dizaine d’années. Ces espaces de travail collaboratifs non conventionnels séduisent les travailleurs aussi bien indépendants que salariés. Aujourd’hui, on comptabilise 1 700 espaces en France, un chiffre multiplié par 3 depuis 2017 ! Tour d’horizon de cette nouvelle façon d’aborder le travail.

Le marché des bureaux de coworking

Rien qu’en région parisienne, le marché des bureaux de co-working a connu un essor considérable depuis ces dernières années. En 2016, d’après l’étude du cabinet Knight Frank, la demande placée représentait 40 000m² et fin 2018, on ne comptabilisait pas moins de 100 000m² de bureaux dédiés aux espaces de co-working. A l’échelle nationale, on comptabilise plus d’1 millions de m² d’espaces et c’est en région parisienne et notamment à Paris qu’on dénombre le plus grand nombre d’espaces, soit respectivement 35% et 23%.

Les principaux acteurs du marché des espaces de coworking

Aujourd’hui, 4 concurrents se partagent 24% de la surface totale des espaces de coworking. En première position, on retrouve Wework avec plus de 90 000 m². Vient en deuxième, Morning Coworking avec plus de 60 000m². C’est Wojo qui arrive en troisième position avec plus de 55 000 m² et enfin, Spaces avec plus de 46 000m². Il y a cependant, à ne pas oublier, tous les indépendant qui proposent des espaces plus petits. Aujourd’hui, tout de même, 40% des espaces de co-working possèdent moins de 20 postes.

La volonté de repenser les lieux de travail

Un nouveau mode de travail plus nomade

La digitalisation et la dématérialisation des outils de travail (smartphones, tablettes) sont propices à l’engouement pour les espaces de travail partagés. On estime aujourd’hui que 16,7% des français travaillent au moins une fois par semaine en dehors de leur bureau. On parle de nomadisme du travail. De nombreuses entreprises mettent également en place des jours de télétravail. Ainsi, le travail en co-working touche aussi bien les freelances désireux d’un espace de travail professionnel, que les salariés souhaitant sortir du bureau conventionnel.

Une nouvelle approche de l’aménagement de l’espace de travail

L’aménagement des espaces de co-working fait une vraie différence dans ce domaine très concurrentiel. Les professionnels recherchent globalement du bien-être au travail et cela passe par le confort. D’où l’importance accordée à la décoration intérieure des espaces ainsi qu’à l’agencement des bureaux et plus que ça, à leur ergonomie. Cette dimension est un véritable argument marketing pour les opérateurs de co-working.

Au-delà de l’aspect « bureau », ces espaces ont vocation à être des lieux d’échange avec notamment l’organisation d’ateliers ou d’apéros où l’on amène les professionnels à échanger entre eux et pourquoi pas, à trouver des synergies entre leurs activités. Pour ce faire, il faut réussir à créer un cadre de travail convivial, chaleureux et dans l’air du temps, propice à ces échanges.

Quel avenir pour les espaces de co-working ?

A la vue des chiffres, le marché des espaces co-working semble avoir de belles années devant lui. Le modèle tend cependant à se fractionner en « deux ». D’une part, avec les principaux acteurs, qui détiennent la plupart des m² et d’autre part, avec de nombreux indépendants qui proposent de plus petits espaces de co-working